Une maison de dignité pour les travailleurs domestiques

Les travailleurs domestiques, définis au niveau de l'UE sous l'expression « travailleurs des services personnels et domestiques (PHS) », s'élèvent à environ 9.5 millions en Europe, ce qui représente près de 5 % de l'emploi total de l'UE-27. Composées majoritairement de femmes, elles font partie intégrante de l'économie du care. Ils travaillent chaque jour pour nous donner la possibilité de jouir d'un équilibre travail-vie décent, de rentrer chez eux dans un environnement propre et de prendre soin de nos proches Pourtant, ils manquent souvent de reconnaissance dans la plupart des États membres, sont privés des droits fondamentaux des travailleurs y compris les normes de santé et de sécurité et la négociation collective, et ne bénéficient pas de la sécurité sociale et de la protection sociale.

Avec la campagne "Une maison de dignité pour les travailleurs domestiques", l'EFFAT, la Fédération européenne des syndicats de l'alimentation, de l'agriculture et du tourisme, a identifié ce que l'UE peut faire concrètement pour changer leur terrible réalité. Parce que le travail domestique est un travail et doit être valorisé.

Vidéos

Lien

Figures

 

 

 

 

 

Priorités

Photos et témoignages

Une Maison de la Dignité pour les Travailleurs Domestiques en Europe | Flickr

Construisez votre Maison de la Dignité

Maison de la dignité A3
Maison de la dignité A4

Exposé de position
Demandes de l'EFFAT : que peut faire l'UE pour améliorer les conditions des travailleurs domestiques ?  
Position de l'EFFAT sur la stratégie de soins de l'UE

Suivez et rejoignez la conversation :
#MaisonDeDignité