Български Čeština‎ Dansk Deutsch English Español Ελληνικά Français Hrvatski Italiano Magyar Maltese Nederlands Norsk bokmål Polski Português Русский Română Slovenščina Svenska

Réforme de la PAC : L'inclusion de la conditionnalité sociale dans l'accord politique d'aujourd'hui est une grande victoire syndicale.

Bruxelles, le 25 juin 2021 – Les colégislateurs ont conclu un accord politique sur la prochaine réforme de la politique agricole commune à la suite du trilogue Jumbo d'hier et d'aujourd'hui.

Pour la première fois dans l'histoire, les institutions européennes se sont mises d'accord sur une réforme de la PAC qui prend en compte les conditions de millions de travailleurs agricoles en Europe.

Commentant les résultats du trilogue Jumbo, Kristjan Bragason, secrétaire général de l'EFFAT, a déclaré : « L'accord d'aujourd'hui sur la PAC est une excellente nouvelle pour tous les travailleurs agricoles en Europe. La demande de l'EFFAT pour la conditionnalité sociale semblait être sans espoir il y a des mois. Ce n'est que grâce au soutien et à la mobilisation de nos affiliés et de nos alliés qu'il a finalement été possible de parvenir à une PAC qui contribuera à lutter contre les violations des droits des travailleurs. Nous appelons maintenant les ministres de l'agriculture à confirmer l'accord lors de la réunion du Conseil AgriFish qui aura lieu la semaine prochaine ».

Parallèlement, l'EFFAT regrette de voir qu'en raison de l'opposition du Conseil, les États membres commenceront la mise en œuvre de la conditionnalité sociale volontairement à partir de 2023 (entrée en vigueur de la prochaine réforme) et obligatoirement à partir de janvier 2025. Nous travaillerons dur avec nos affiliés pour accélérer le processus de mise en œuvre de la conditionnalité sociale dans chaque État membre afin qu'elle devienne applicable partout en 2023.

Avec l'inclusion cruciale d'un mécanisme de conditionnalité sociale, d'autres éléments sociaux importants font désormais partie de l'accord :

  • Les services de conseil agricole devront fournir des informations aux agriculteurs sur les conditions de travail et sur les informations à fournir aux travailleurs.
  • Les États membres auraient également la possibilité de promouvoir l'amélioration des conditions de travail et d'emploi dans le cadre de leurs interventions sectorielles.

Comme toujours, les éléments importants et les mots clés seront toujours discutés lors des réunions techniques. L'EFFAT restera donc vigilante jusqu'à la fin des négociations pour s'assurer que les acquis obtenus grâce à l'accord politique d'aujourd'hui ne seront pas édulcorés.

Concernant l'architecture verte de la PAC, l'EFFAT aurait souhaité un lien plus fort entre la PAC et les objectifs environnementaux ambitieux du Green Deal et de la stratégie de la ferme à la fourchette.

L'accord politique d'aujourd'hui est un signe important pour des millions de contribuables européens et un pas décisif dans la bonne direction vers une agriculture plus juste et plus équitable en Europe.

- Prend fin -

Suivez-nous

FacebookYoutubeInstagramLinkedin

Chargé de projet pour les Campagnes


Événements

Congrès 2019

%d blogueurs comme ceci: