Български Čeština‎ Dansk Deutsch English Español Ελληνικά Français Hrvatski Italiano Magyar Maltese Nederlands Norsk bokmål Polski Português Русский Română Slovenščina Svenska

L'EFFAT salue l'adoption en plénière du Parlement européen du rapport INI sur la stratégie de la ferme à la fourchette. Avec une forte majorité (+452 – 170 et 76 abstentions), le Parlement européen a fait valoir ses revendications sur la stratégie de la ferme à la fourchette, donnant un signal fort à la Commission européenne sur la nécessité d'une mise en œuvre ambitieuse.

Les députés ont pris en compte certaines des demandes clés de l'EFFAT décrites dans le Document d'orientation de l'EFFAT « Pour une stratégie européenne réussie de la ferme à la fourchette ».

L'EFFAT se réjouit particulièrement des réalisations suivantes :

  • La reconnaissance de la nécessité de veiller à ce que la dimension sociale soit pleinement intégrée dans toutes les futures initiatives de la stratégie de la ferme à la table pour parvenir à une cohérence politique pour le développement durable
  • L'exigence d'obtenir des conditions de travail, de vie et d'emploi décentes et des opportunités équitables tout au long de la chaîne de valeur alimentaire
  • La prise en compte des 8 conventions fondamentales de l'OIT, le respect de la négociation collective et de la protection sociale comme critères de durabilité
  • Le droit pour tous les utilisateurs de recevoir des équipements de protection ainsi qu'une information et une formation complètes sur l'utilisation et les dangers associés aux pesticides, et la possibilité pour chaque agri-ouvrier d'accéder à la documentation officielle relative aux pesticides utilisés au cours de sa carrière professionnelle.
  • L'inclusion des normes sociales et du travail dans la politique commerciale et le rejet de l'accord Mercosur dans son projet actuel
  • La nécessité d'arrêter la consolidation dans le secteur de la vente au détail pour assurer des prix équitables pour les agriculteurs et des conditions de travail décentes pour les travailleurs avec la nécessité que les coûts de production agricole soient pris en compte par les acteurs en amont.
  • La fin des doubles standards de l'UE sur les pesticides, qui permettent l'exportation depuis l'UE de substances dangereuses interdites dans l'Union ;

Commentant l'adoption du rapport aujourd'hui, Kristjan Bragason, secrétaire général de l'EFFAT, a déclaré : « Les travailleurs sont fatigués de s'asseoir dans le public. Le Parlement européen a envoyé un message fort à la Commission aujourd'hui. Toutes les futures initiatives qui seront lancées dans le cadre de la stratégie F2F doivent prendre en compte les considérations sociales et améliorer les conditions de travail et de vie des personnes qui récoltent et transforment nos aliments ».

Il appartient maintenant à la Commission européenne de reprendre les demandes du Parlement européen dans le développement des futures initiatives de l'UE liées à la stratégie de la ferme à la fourchette.

 

%d blogueurs comme ceci: