Български Čeština‎ Dansk Deutsch English Español Ελληνικά Français Hrvatski Italiano Magyar Maltese Nederlands Norsk bokmål Polski Português Русский Română Slovenščina Svenska

Code de conduite F2F : Un code pour les entreprises, rédigé par des entreprises sans engagement en matière de dialogue social et de négociation collective.

Bruxelles, le 5 juillet 2021 – Aujourd'hui, la Commission européenne publie le Code de conduite pour des pratiques commerciales et commerciales responsables dans le cadre de la stratégie De la ferme à la fourchette (F2F), faisant référence à la partie transformation de la chaîne alimentaire.

L'EFFAT regrette beaucoup de constater que le processus menant à la publication finale du code a été lancé et facilité par la Commission européenne, mais principalement piloté par les employeurs.

Bien que l'EFFAT et certaines organisations de la société civile aient pu assister à certaines réunions préparatoires, le code publié aujourd'hui est le résultat d'entreprises qui ont défini leur propre ambition et rédigé leurs propres règles pour développer des pratiques commerciales « durables ». Avec une démarche si inhabituelle, il n'y a pas de marge pour une approche transversale équilibrée qui aborde les trois piliers de la stratégie F2F : économique, environnemental et social.

Suite au push EFFAT, le code comprend le libellé  sur des considérations sociales dans les opérations internes de l'entreprise et dans la chaîne d'approvisionnement alimentaire liée aux compétences, aux lieux de travail inclusifs et sûrs, à la santé et à la sécurité au travail et à la création de valeur durable à long terme. De manière alarmante, certaines organisations patronales ont exclu toute formulation sur la négociation collective ou la référence au dialogue social.

Kristjan Bragason, secrétaire général de l'EFFAT, a commenté la publication du code de conduite en déclarant : « Ce code n'apporte aucune valeur aux travailleurs de l'UE. Le code de conduite sur les pratiques commerciales et commerciales responsables devrait aller bien au-delà de la législation existante. Ici, les employeurs nient la reconnaissance des principes inclus dans la Charte des droits fondamentaux de l'UE et les normes internationales" - et ont ajouté: "Avec la Commission européenne revendiquant son engagement à renforcer la négociation collective et le dialogue social dans les initiatives clés, il est encore plus un code de conduite aussi biaisé.

Dans l'état actuel du code, la dimension sociale ne peut être abordée que par des actions unilatérales. Cela n'incite en aucun cas les employeurs à impliquer les syndicats et les représentants des travailleurs lors de l'adaptation aux bouleversements inévitables apportés par la transition numérique et verte dans notre système alimentaire.

 

-Prend fin

Liens:
Code de conduite pour des pratiques commerciales et marketing responsables :  Lien

  • Vous trouverez des informations sur l'ensemble du processus et des réunions ici

 

Suivez-nous

FacebookYoutubeInstagramLinkedin

Chargé de projet pour les Campagnes


Événements

Congrès 2019

%d blogueurs comme ceci: