Български Čeština‎ Dansk Deutsch English Español Ελληνικά Français Hrvatski Italiano Magyar Maltese Nederlands Norsk bokmål Polski Português Русский Română Slovenščina Svenska

L'EFFAT, l'EFFE, l'EFSI et UNI Europa se réjouissent de l'annonce que la Commission européenne progresse avec l'acquisition d'un grand nombre de doses d'un vaccin anti-Covid19 qui seront ensuite distribuées aux États membres(1). La priorité accordée par la Commission à certains groupes tels que les travailleurs de la santé et des établissements de soins de longue durée est importante, mais ne répond pas aux normes plus complètes de l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

Pour cette raison, c'est avec une grande inquiétude que nous avons remarqué que dans la proposition de la Commission européenne pour une approche coordonnée de la distribution des vaccins dans les États membres de l'UE publiée le 15 octobre 2020, il n'y a pas de mention explicite des soins à domicile et autres soins personnels et domestiques. Travailleurs des services (PHS) sur les groupes prioritaires(2) auxquels les États membres devraient garantir un accès facile aux vaccins COVID-19.

Dans une lettre adressée à Christy Hoffman d'UNI Global Union (voir pièce jointe), l'OMS déclare sans équivoque que les travailleurs des soins à domicile devraient être considérés comme des «travailleurs essentiels» et que le mécanisme de prévention des infections devrait leur être appliqué. Cela a également été réaffirmé dans la version mise à jour de l'OMS sur les conseils aux décideurs sur l'utilisation de masques pour les personnes en bonne santé dans les milieux communautaires. (3).

Il y a 6,3 millions de travailleurs PHS formels dans l'UE, ce qui représente une moyenne de 3.4% de l'emploi total. On estime qu'en plus 3.2 millions de travailleurs PHS travaillent de manière informelle (travail non déclaré). Ils fournissent des services liés aux soins à domicile tels que la garde d'enfants, les soins aux personnes âgées et aux personnes handicapées (environ 60% des activités PHS) ainsi que des services de soutien ménager tels que le nettoyage, le repassage, les réparations à domicile, le jardinage, etc. (environ 40% des activités PHS). En d'autres termes, les agents de PHS aident ceux qui sont beaucoup plus exposés au COVID-19 que la population générale. Le travail PHS est caractérisé par des activités de travail qui se déroulent dans les ménages privés de personnes à proximité des utilisateurs des services, les travailleurs travaillant souvent dans plusieurs maisons, augmentant de manière exponentielle le risque global d'infection. Par conséquent, les protocoles de prévention des infections sont difficiles à respecter et à surveiller.

Depuis l'éclosion de la pandémie, les agents des PHS ont démontré leur engagement à fournir des soins et un soutien malgré le fait qu'ils travaillent souvent sans équipement de protection individuelle adéquat. Ils font face à une charge de travail considérable lorsqu'ils opèrent dans des situations difficiles et stressantes. En avril 2020, l'EFFAT, l'EFFE, l'EFSI et Uni-Europa ont souligné le dévouement des travailleurs de PHS à leur travail et ont appelé les autorités à ne pas négliger la santé et la sécurité des travailleurs de PHS et de leurs clients. Ils doivent être correctement protégés afin de pouvoir participer efficacement aux efforts de lutte contre le virus.

De nombreux travailleurs des PHS ont perdu leur emploi en raison de la pandémie en raison de la peur raisonnable des utilisateurs d'être infectés et du manque souvent d'inclusion dans les programmes nationaux de maintien de l'emploi. Donner la priorité à l'accès aux vaccins COVID-19 pour les travailleurs PHS les aiderait à reprendre leur activité professionnelle tout en assurant la santé et la sécurité des travailleurs PHS et de leurs utilisateurs.

Par conséquent, l'EFFAT, l'EFFE, l'EFSI et UNI-Europa demandent à la Commission européenne, conformément aux orientations de l'OMS, de mentionner spécifiquement les agents PHS parmi les listes des groupes prioritaires des «travailleurs essentiels en dehors du secteur de la santé» et des «travailleurs incapables de se distancer physiquement» dans tout futur document définissant la stratégie de vaccination de l'Europe. Par conséquent, nous demandons à la Commission européenne d'appeler les États membres à intégrer le PHS en tant que groupe prioritaire 1 dans le cadre de leurs stratégies nationales.

 

Pour plus d'informations, vous pouvez contacter:

EFFAT Kerstin Howald, k.howald@effat.org, + 32 476 71 91 79
EFFE Aude Boisseuil, aude.boisseuil@effe-homecare.eu, + 33 6 26 08 21 66
EFSI Aurélie Decker, aurelie.decker@efsi-europe.eu, + 32 473 66 48 69
UNI-Europa Mark Bergfeld, mark.bergfeld@uniglobalunion.org, + 32 473 82 74 22

Téléchargez la déclaration complète ici

EFFAT est Fédération européenne des syndicats de l'alimentation, de l'agriculture et du tourisme. En tant que fédération syndicale européenne représentant 120 syndicats nationaux de 35 pays européens, l'EFFAT défend les intérêts de plus de 22 millions de travailleurs employés le long de la chaîne alimentaire. L'EFFAT est membre de la CES et de l'organisation régionale européenne de l'UITA.

EF, les Fédération européenne pour l'emploi familial et les soins à domicile, représente les intérêts des parties prenantes nationales, y compris les organisations de partenaires sociaux (travailleurs et employeurs) opérant dans le domaine de l'emploi direct. Ce modèle se caractérise par une relation de travail contractuelle entre deux particuliers, sans aucun objectif commercial ou lucratif.

EFSI, les Fédération européenne des services aux particuliers, est la voix de l'industrie des services personnels et ménagers au niveau européen, représentant les associations nationales, les organisations d'employeurs, les prestataires de PHS et les entreprises impliquées dans le développement des services personnels et domestiques, et opérant actuellement dans 21 États membres de l'UE.

UNI-Europa est Fédération syndicale européenne pour 7 millions travailleurs de service. Il parle pour les secteurs qui constituent l'épine dorsale de la vie économique et sociale en Europe. Basée au cœur de Bruxelles, UNI Europa représente 272 syndicats nationaux dans 50 pays, notamment: commerce, assurance bancaire et banques centrales, jeux, graphisme et emballage, coiffure et beauté, services de technologies de l'information et de la communication, médias, divertissement et arts, Services postaux et logistique, soins privés et assurances sociales, nettoyage industriel et sécurité privée, sport et loisirs professionnels, professionnels / gestionnaires et travailleurs intérimaires.

 

(1) https://twitter.com/vonderleyen/status/1325814283763130368

(2) https://ec.europa.eu/health/sites/health/files/vaccination/docs/2020_strategies_deployment_en.pdf

(3) https://www.who.int/publications/i/item/advice-on-the-use-of-masks-in-the-community-during-home-care-and-in-healthcare-settings-in-the-context-of-the-novel-coronavirus-(2019-ncov)-outbreak

 

%d blogueurs comme ceci: