Les représentants syndicaux européens soutiennent la décarbonation de l'aviation et appellent à la durabilité sociale pour soutenir une transition juste vers la neutralité carbone

Communiqué de presse conjoint – ETF, CES, EFFAT, UNI Europa, IndustriAll Europe et ECA

Bruxelles, le 7 janvier 2022

L'ETF, la CES, l'EFFAT, UNI Europa, IndustriAll Europe et la CEA saluent le Déclaration de Toulouse sur la durabilité future et la décarbonation dans l'aviation, qui a été adopté le 4 février 2022 lors de la Sommet de l'aviation sous la présidence française du Conseil de l'UE.

La résilience du transport aérien dans le contexte de crise sanitaire, la réduction de l'empreinte carbone du secteur et l'impact technologique et social de ces enjeux ont été largement débattus lors des deux jours phares pour l'aviation de la Présidence française.

S'exprimant au nom de toutes les organisations de travailleurs lors du sommet de l'aviation, la secrétaire générale de l'ETF, Livia Spera, a salué les objectifs ambitieux de la déclaration et la reconnaissance de la nécessité d'un changement systémique dans le secteur de l'aviation. Néanmoins, nous insistons sur la nécessité de faire progresser parallèlement l'agenda de la durabilité sociale et environnementale. Les travailleurs de l'écosystème de l'aviation ont été à l'avant-garde de cette pandémie. Ils ont travaillé dur pour assurer la sécurité du grand public et pour que l'Europe reste connectée, malgré tous les défis et risques auxquels ils ont été confrontés. Il est maintenant temps de leur prouver que nous respectons tous leur travail et leurs sacrifices et de créer une industrie plus juste pour eux. Une industrie de l'aviation sans travail précaire et sans pratiques abusives sociales - telles que les programmes de paiement pour voler, la création d'agences de courtage ou de faux travail indépendant - mais avec un salaire équitable, un accès gratuit pour adhérer à un syndicat et s'assurer qu'ils en bénéficient d'un dialogue social significatif et inclusif à toutes les étapes.

Nous sommes pleinement déterminés à jouer notre rôle pour soutenir la transition du secteur de l'aviation vers un avenir durable. Mais nous voulons rappeler aux décideurs politiques, qu'ils soient au niveau de l'UE ou au niveau national, et aux gouvernements, qu'il leur appartient de prendre les décisions nécessaires pour assurer une transition juste - y compris le dialogue social à tous les niveaux, le perfectionnement et la reconversion - pour permettre à nos travailleurs de s'adapter aux nouvelles technologies et aux spécificités du travail dans ce secteur. Cette déclaration définit nos exigences comme une condition préalable si nous voulons assurer la transition du secteur vers la neutralité climatique et au-delà. Il n'y aura pas de transition verte sans transition juste !

En outre, les syndicats se joignent aux signataires de la Déclaration en appelant à la décarbonisation de l'industrie aéronautique et à assurer un avenir durable à l'aviation. Pour cela, un changement systémique dans le secteur est nécessaire, y compris des investissements dans de nouvelles compétences, des investissements substantiels dans la recherche et le développement et une augmentation significative de la production et de l'adoption des SAF. Les syndicats de toute l'Europe soutiennent cet appel et aideront les États membres et les signataires à atteindre les objectifs de la déclaration.

 

Suivez-nous

Lire notre dernière newsletter

Campagnes


Événements