COUPE DU MONDE DE LA FIFA 2022 - Laissez le harcèlement sexuel hors du jeu.

Le 25 novembre 2022 | À l'honneur, Tourisme

À l'occasion de la Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes et en prévision de la Semaine mondiale d'action pour les femmes de chambre, l'EFFAT se joint à l'UITA pour exhorter la FIFA à protéger les travailleurs de l'hôtellerie, principalement des femmes, dans les hôtels hôtes pendant la Coupe du monde 2022.

Dans un pays bien connu pour ses grandes infrastructures et sa richesse, il est de notoriété publique que les violations des droits des travailleurs migrants, y compris le harcèlement sexuel, sont un problème permanent et que le tournoi en cours se déroule à un niveau humain épouvantable. sables moins coûteux. L'hôtellerie, en particulier, est tristement reconnue comme porteuse d'un risque disproportionné de violence sexiste par rapport à d'autres secteurs.

Malgré certaines améliorations apportées à la législation du travail, la liberté d'association et la négociation collective sont encore très faibles voire inexistantes au Qatar, et le refus d'autoriser les syndicats indépendants empêche les travailleurs, en particulier les femmes, de faire part de leurs préoccupations concernant les conditions de travail et harcèlement sexuel.

L'EFFAT soutient l'initiative de l'UITA pour aborder :

  • FIFA : soulignant les taux alarmants de harcèlement sexuel dans le secteur de l'hôtellerie et exigeant qu'aucun harcèlement sexuel ne soit toléré.
  • Chaînes hôtelières de la Coupe du monde: exigeant d'interdire aux clients de harceler les employés de l'hôtel et d'envoyer "Dépliants Stop au harcèlement sexuel
  • Les autres fédérations syndicales internationales : demandent à soutenir l'initiative et à aborder cette question avec leurs organisations membres et les équipes nationales de football.

 

#IDEWAW
#MakeMyWorkplaceSafe

 

 

 

 

Suivez-nous

Lire notre dernière newsletter

Campagnes


Événements