Communiqué de presse | Reconstruire le secteur de l'hôtellerie

16 Mar 2021 | À l'honneur, Tourisme

HOTREC, l'association faîtière européenne des hôtels, restaurants et cafés, et son homologue syndical EFFAT, la Fédération européenne des syndicats de l'alimentation, de l'agriculture et du tourisme, appellent l'UE et les États membres à prolonger le financement européen et national aussi longtemps que nécessaire ; mettre en œuvre des mesures pour éviter des niveaux d'endettement élevés des entreprises; garantir le revenu des travailleurs et éviter les licenciements; et soutenir le renforcement et le recyclage des compétences dans toute l'UE.

Les entreprises du secteur de l'hôtellerie continuent de lutter pour survivre et sauver des millions d'emplois. Dans le cadre du suivi de leur position commune sur «Reconstruire le secteur de l'hôtellerie«, Et à l'occasion de leur dernière réunion de dialogue social sectoriel, les partenaires sociaux appellent les institutions de l'UE et les gouvernements nationaux à déployer les mesures suivantes:

  • Prolonger le financement européen et national aussi longtemps que nécessaire et au-delà de décembre 2021 (par exemple, aides d'État, fonds de cohésion, programmes de maintien de l'emploi): la reprise sera lente, car les restrictions de voyage dans l'UE et en dehors de Schengen mettront du temps à être assouplies; dans le même temps, nous devons regagner la confiance des consommateurs dans nos établissements, tout en continuant à gérer les entreprises et les travailleurs de soutien d'urgence. Nos experts estiment 4 à 5 ans jusqu'à ce qu'un rétablissement complet soit atteint;
  • Évitez le surendettement et la perte de solvabilité des entreprises de valeur, à savoir: inclure les instruments de soutien à la solvabilité dans les plans nationaux de relance et de résilience; assurer le soutien des instruments de fonds propres et quasi-fonds propres par des programmes comme InvestEU et le nouveau fonds de garantie du groupe BEI; utiliser la facilité React-EU pour apporter un soutien en matière de solvabilité aux entreprises; offrir des incitations fiscales pour les investissements privés; développer des mécanismes d'alerte rapide pour les entreprises exposées au risque d'insolvabilité;
  • Soutenir la mise à niveau et la requalification: nous accueillons le Recommandation de la Commission sur le soutien actif à l'emploi, et en particulier à l'apprentissage. L'Europe doit investir dans les personnes pour répondre à l'impact social et économique de la crise du COVID-19 et pour préparer et accompagner les transitions verte et numérique. Nous avons besoin d'une main-d'œuvre qualifiée et motivée pour aider à reconstruire le secteur. Cela ne sera possible qu'avec un secteur hôtelier florissant et des emplois de qualité.

«Notre travail en tant que partenaires sociaux est essentiel pour aider à faire avancer la reprise. Les entreprises ont du mal à voir comment elles pourraient survivre et sauver des emplois. Un soutien continu de l'UE et du niveau national est nécessaire, car les réserves ont été épuisées après un an de fermeture et de restrictions », a commenté Jean-Marc Banquet d'Orx, président du dialogue social sectoriel HOTREC.

«La reprise du secteur sera probablement longue et difficile. Il est de la plus haute importance que les gouvernements prolongent leur soutien au secteur. Nous devons garantir aux travailleurs un revenu décent et des possibilités de renforcer leurs compétences pour faire face aux défis futurs », a déclaré Kristjan Bragason, secrétaire général de l'EFFAT.

-Prend fin

Pour plus d'informations: www.effat.org et www.hotrec.eu
Contact Presse:
Madeleine Colombi | EFFAT | m.colombi@effat.org | +32 (0) 2 218 77
Alessia Angiulli | HOTREC | alessia.angiulli@hotrec.eu | +32 (0) 2 504 78

Suivez-nous

Lire notre dernière newsletter

Les Campagnes


Congrès 2019