Български Čeština‎ Dansk Deutsch English Español Ελληνικά Français Hrvatski Italiano Magyar Maltese Nederlands Norsk bokmål Polski Português Русский Română Slovenščina Svenska

Egalité entre les femmes et les hommes

L'égalité des genres est un droit fondamental et l'un des principes fondateurs de l'Union européenne. La réalisation de l'égalité entre les femmes et les hommes est une responsabilité partagée des hommes et des femmes et reste un défi majeur pour l'EFFAT. La pleine et égale participation des femmes et des hommes à tous les niveaux du travail, des syndicats et de la société civile est un facteur vital pour la démocratie et le bien-être sur le lieu de travail et dans la société. L'EFFAT continuera à lutter pour l'élimination de l'écart de rémunération entre les hommes et les femmes, un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie privée et la représentation proportionnelle des hommes et des femmes dans tous les domaines et à tous les niveaux. L'EFFAT veillera à ce que l'égalité des chances et la perspective de genre soient prises en compte dans tous les domaines de l'élaboration des politiques de l'EFFAT.

Le Comité des femmes de l'EFFAT est composé d'experts des affiliés nationaux travaillant dans le domaine de l'égalité des sexes.

Le Comité des femmes, réuni au moins une fois par an, échange des informations sur la situation de l'égalité entre les femmes et les hommes en Europe, adopte des positions sur les questions relatives à l'égalité entre les hommes et les femmes, contrôle le respect des règles de participation équilibrée entre les hommes et les femmes dans les organes de décision de l'EFFAT , et plaide pour la mise en œuvre de l'intégration de la dimension de genre dans toutes les politiques de l'EFFAT.

Lors du dernier congrès de l'EFFAT en novembre 2019, la Conférence des femmes a confirmé la nouvelle direction du Comité des femmes de l'EFFAT.
Suzann Dräther (NGG, Allemagne) a été élue présidente.
Margot Sastre (CCOO Industria, Espagne) et Debi Bell (UNITE the Union, UK) ont été élues vice-présidents.

La Conférence des femmes a également convenu que la participation aux réunions et projets dans le domaine de l'égalité des sexes sera ouverte à toutes les organisations membres intéressées.