Transition Pathway for Tourism (TTP): des emplois stables et de qualité sont essentiels pour la résilience et la durabilité du tourisme de l'UE

8 février 2022 | Tourisme

8 février 2022 - L'EFFAT, la voix de 10 millions de travailleurs du tourisme en Europe, salue la décision de la Commission européenne Parcours de transition touristique (TTP) publié le 4 février 2022 et présenté aujourd'hui lors des Journées européennes de l'industrie 2022, et partage sa vision pour relancer un secteur résilient : grâce à l'offre de travail décent et de parcours de carrière attrayants.

L'EFFAT, en collaboration avec les autres fédérations syndicales européennes représentant les travailleurs du tourisme, l'ETF et UNI Europa, a été activement impliquée dans le vaste débat des parties prenantes processus de co-création qui a débuté en juin 2021. A plusieurs reprises, notamment Consultation des parties prenantes sur le document de travail du personnel "Scénarios vers la co-création d'une voie de transition pour le tourisme pour un écosystème plus résilient, innovant et durable", les ateliers en ligne, les réunions de retour d'informations des parties prenantes et le Forum industriel, nous avons parlé d'une seule voix de la nécessité pour un emploi stable et de qualité, avec un salaire juste et égal, une couverture sociale complète, le respect des droits des travailleurs à s'organiser et à négocier collectivement comme outils essentiels pour mettre le tourisme sur la bonne voie vers le renouveau et la résilience.

L'EFFAT se réjouit de voir que le TTP reconnaît que de nouveaux profils de compétences doivent être intégrés dans la politique globale et les programmes d'enseignement et de formation professionnels pour répondre aux besoins en compétences de la main-d'œuvre du tourisme ; cela implique de s'appuyer sur les structures d'EFP existantes dans les États membres et d'impliquer les acteurs actuels dans le domaine, tels que les autorités éducatives, les partenaires sociaux et les établissements d'enseignement professionnel et supérieur.

Cependant, l'EFFAT regrette de voir que d'autres propositions importantes avancées par les syndicats n'ont pas été retenues, telles que la nécessité d'une réglementation forte des locations de logement de courte durée afin d'assurer une concurrence loyale ; pour des statistiques plus détaillées sur l'emploi dans le tourisme; pour permettre à davantage de citoyens d'accéder au tourisme en stimulant la demande grâce à des congés payés et à des salaires décents ; pour donner un rôle particulier aux partenaires sociaux sectoriels et l'adoption conjointe du TTP dans le dialogue social et la coopération; et pour compléter toutes les mesures par un cadre de transition juste, y compris des évaluations d'impact socio-économique.

Le tourisme est le premier des 14 "écosystèmes" identifiés dans le rapport de la Commission Stratégie industrielle (Mise à jour en mai 2021) où un tel « parcours » a été accompli, pour accompagner la transformation du secteur dans la double transition vers une économie verte et numérique, tout en augmentant sa résilience.

Suivez-nous

Lire notre dernière newsletter

Chargé de projet pour les Campagnes


Événements

Congrès 2019

%d blogueurs comme ceci: